Conseil de préparation :

Utilisez de préférence une toute petite théière en terre cuite ou en porcelaine, ou une tasse de thé chinoise en porcelaine munie d’un couvercle : un zhong (plus votre théière est volumineuse, moins votre thé pourra délivrer ses arômes avec force, l’infusion sera également plus difficile à maitriser)

Vous devez avoir devant vous, une théière, un autre récipient de même taille (une petite cruche) qui vous servira à y verser le thé une fois infusé, ce dernier ne devant pas rester dans la théière au contact des feuilles au-delà du temps nécessaire à l’infusion. Des petites tasses en porcelaine de préférence de couleur claire ou blanche afin de pouvoir apprécier la couleur et la limpidité du breuvage.

Préchauffez vos ustensiles avec de l’eau bouillie à 100°c, utilisez cette eau pour rincer les tasses puis jetez-la. L’eau est la mère du thé, pour l’infusion, choisissez de préférence une eau de source, arrêtez l’ébullition lorsque les bulles atteignent la taille de petites perles, entre 90 et 95°c. Pendant ce temps, couvrez le fond de la théière encore chaude avec des feuilles de thé et refermez la théière.

Saisissez-vous de la bouilloire, ouvrez la théière et versez-y l’eau en effectuant un mouvement circulaire. Fermez le couvercle et attendez de 50 secondes à une minute. La première infusion permet de réveiller les feuilles (le réveil du dragon) Versez votre infusion dans la cruche, puis versez dans les tasses en prenant soin de remplir vos tasses au fur et à mesure et non les unes après les autres. Enchainez les infusions en allongeant le temps chaque fois un peu plus. Une fois que les feuilles seront complètement ouvertes, elles empliront votre théière.

Vous pouvez, afin de profiter des arômes exceptionnels de votre thé, le verser dans une première tasse, plus haute, une «  tasse à sentir », laissez-le quelques secondes puis versez-le dans la tasse de dégustation, profitez des parfums qui se seront déposés dans la tasse à sentir, avant de déguster votre première gorgée !

Les mêmes feuilles de thé peuvent être infusées environ 5 à 6 fois. A chaque fois le temps d’infusion va différer, généralement s’allonger. Vous pouvez également jouer sur la température de l’eau et la quantité de feuilles.

Votre liqueur ne doit être ni trop foncée, ni trop amère, ni trop astringente. Lorsque les paramètres d’infusion ne sont pas respectés, les arômes sont bloqués, et vous ne pouvez distinguer les qualités de votre thé.  Après quelques essais vous trouverez un équilibre et pourrez partir à la découverte de votre palais, bon voyage !